5 questions à se poser avant de faire un bébé

Vous filez le parfait bonheur avec votre conjoint, c’est l’amour fou depuis quelques mois ou quelques années, vous avez aménagé ensemble et la vie à deux se passe plutôt bien.  Et puis, un jour, arrive LA discussion: « Et si on faisait un bébé? » 
shutterstock_345101900
L’arrivée d’un enfant représente un grand bouleversement dans un couple et dans la vie des deux parents. Un bébé, c’est magique, extraordinaire, époustouflant! Ça prend une place immense dans notre coeur et dans notre quotidien. Qu’on le veuille ou non, ce petit être devient le centre de notre univers et on l’aime de tout son coeur au point d’en avoir le vertige et des maux de ventre. Mais, mettre au monde un être humain n’est évidemment pas une décision à prendre à la légère puisqu’une fois qu’il est là, on ne peut plus changer d’idée et retourner bébé à la manufacture. Avoir un enfant est une formidable aventure, mais aussi tout un défi. C’est un engagement à perpétuité et c’est une décision irréversible. Donc, avant de se lancer dans l’aventure, il est pertinent de se poser quelques questions, seul ou en couple.
  1. Pourquoi veut-on des enfants? En quoi ce sera un plus dans nos vies? Et qu’est-ce qu’on est prêt à sacrifier pour bien jouer notre rôle de parent? Car, rappelons-le, un enfant bouleverse une vie. Pendant quelques années, on devra dire adieu aux 5 à 7 improvisés, on ne pourra plus voyager la tête en paix ni même prendre une douche sans être interrompu par une demande ou une question. Il est donc important de se demander si ces « conditions de travail » nous conviennent bien.
  2. On veut un bébé mais… veut-on aussi un enfant? Et un ado? Car ça grandit ces petites bêtes là! Câliner un bébé et gérer les crises d’un terrible two sont deux choses bien différentes. Et puis bientôt, il faudra aussi encadrer l’heures des devoirs et leçons et passer les weekends dans un centre sportif quand fiston jouera au hockey. Est-ce bien ce que l’on veut vivre dans les prochaines années?
  3. Est-ce un « bon moment » pour nous pour avoir un enfant? Est-ce que, financièrement nous nous sentons solides? Est-ce que notre vie est plutôt stable?  Il n’y a toutefois jamais de moment «parfait » pour avoir un enfant. À un moment, il faut plonger malgré une vie imparfaite. Mais il faut toutefois s’assurer d’un minimum de confort pour accueillir bébé et veiller à ce que le niveau de stress soit acceptable.
  4. Est-ce que notre relation est solide? J’aime cet homme (cette femme), je veux partager ma vie avec lui, mais est-ce que je l’imagine comme papa (maman)? Comment se comporte-t-il avec les enfants des autres? Avec les animaux? Comment réagit-il quand il est en colère? Comment assume-t-il les responsabilités au quotidien?  En fait, la question à se poser est: Est-ce vraiment la personne que je choisi pour être le père ou la mère de mes enfants? Car, au delà du mariage, c’est vraiment quand on a un enfant avec quelqu’un qu’on s’engage réellement pour la vie. Même si un jour on se sépare, on restera des parent « jusqu’à ce que la mort nous sépare. »
  5. A-t-on sensiblement les mêmes valeurs éducatives? Voit-on l’éducation du même oeil? Quel type de parent désires-t-on être? Comme l’éducation des enfants donne lieu à de fréquentes querelles dans bien des couples, il est important de voir si nous sommes compatibles comme futurs parents.  Il peut d’ailleurs être intéressant de discuter ensemble de ce que chacun désire transmettre en héritage aux enfants, des valeurs de chacun, de l’éducation que chacun a reçu, de ce qu’on veut reproduire de cette éducation et éviter, de nos peurs et de nos espoirs. On peut aussi observer les parents qui nous entourent et discuter de ce qu’on veut faire comme eux ou non… Car, au delà de l’amour qu’on éprouve l’un pour l’autre, il faut aussi se demander si l’on peut former une équipe parentale viable.

Voilà donc de quoi passer quelques soirées de discussions animées et peut-être même quelques nuits blanches à réfléchir. Mais peut-être qu’en réfléchissant davantage, on aura la chance de mieux savourer l’immense joie de devenir parent.

Bonne réflexion!

Nancy

À propos de Nancy Doyon

NANCY DOYON est éducatrice spécialisée et coach familial. Auteur du best-seller « Parent gros bon sens », elle est également présidente-fondatrice de l’entreprise SOS NANCY, qui offre des services de coaching familial dans la région de Québec. Formatrice et conférencière depuis plusieurs années, elle est aussi très active dans les médias à titre de chroniqueuse famille. Pionnière dans son domaine, elle a développé l’approche responsabilisante et fondé la toute première école de coaching familial au Québec à travers laquelle elle offre de la formation en coaching familial et du soutien clinique aux intervenants qui rêvent de devenir eux aussi des « Super Nanny. »