Améliorez la relation avec vos enfants en seulement 3 mois!

ÊTES-VOUS PRÉSENT POUR VOS COCOS?

Et je ne parle pas ici simplement de la quantité de temps passé avec vos jeunes, mais de la qualité et de la profondeur de votre présence.

Je vous laisse y réfléchir quelques minutes.

Vous n’êtes pas certain?

Je vous invite donc à faire un petit exercice tout simple à la maison, une technique très simple, inspirée du programme de Barkley pour les enfants opposants et qui, à coup sûr, améliorera votre relation avec vos jeunes et mêmes vos ados!

Voici l’exercice en question :

5 minutes de cœur à cœur!

CHAQUE jour sans exception, à un moment différent de la journée, mettez vos tâches et occupations de côté pour aller voir votre enfant et passer 5 MINUTES COMPLÈTEMENT GRATUITES AVEC LUI.

Faites-le avec CHACUN de vos enfants, tout-petits comme adolescents, et selon les modalités suivantes:

✅ Ces 5 minutes ne doivent pas être déjà prévues à l’agenda de la journée. (Ni l’aide aux devoirs et leçons, ni l’histoire du soir ne doivent compter dans ces 5 minutes).
.
✅ Pendant cette période, mettez votre chapeau éducatif de côté et branchez-vous sur votre cœur. Inspirez profondément afin de mettre votre tête en veilleuse et vous brancher sur vos émotions.

✅ Pendant ces 5 minutes, tentez de ne faire aucune intervention sur votre enfant, de ne donner aucune consigne et de ne faire aucun reproche. Si vous devez intervenir, faites-le en souriant, de façon chaleureuse et bienveillante, avec un mot d’amour : «Attention mon cœur à ne pas briser ton avion d’accord?»

✅ Tentez d’ignorer les petits comportements indésirables et de reporter certaines interventions à plus tard. Si l’enfant est franchement désagréable ou manque de respect, mettez fin à la période et éloignez-vous sans dire un mot, puis revenez plus tard.

✅ N’enseignez rien et ne tentez pas de diriger l’activité. Soyez simple et authentique et suivez ce que votre enfant désire.

Observez ce qu’il fait ou demandez-lui ce qu’il voudrait que vous fassiez. «Hum… Tu fais une maison en blocs? C’est très réussi! Est-ce je peux t’aider?»
Avec l’ado : «Ouf! Particulier comme musique! Pas certaine que j’aime ça… toi? Qu’est-ce que tu aimes là-dedans?»

✅ Pendant ces 5 minutes, focalisez votre attention à remarquer ce que vous aimez de votre enfant, ce qui vous rend fier de lui, combien vous êtes chanceux d’être son parent. Intéressez-vous à ce qui retient son attention, écoutez et accueillez ce qu’il vous raconte sans faire la morale, souriez, soyez chaleureux et ouvert.

✅ Concentrez-vous à faire sentir à votre jeune que vous êtes heureux d’être son parent, que vous êtes fiers de ce qu’il EST, que vous l’admirez, lui faites confiance et vous sentez privilégié de passer ce temps avec lui.

✅ Terminez cette période par un compliment ou une marque d’affection.

Ensuite…

Tenez un journal de ces moments :

👉 Qu’avez-vous fait?
👉 Qu’avez-vous remarqué?
👉 Comment vous êtes-vous senti?
👉 Notez un petit quelque chose chaque jours.

Peu de familles à qui j’ai proposé cet exercice l’ont fait plus de deux semaine d’affilée! Pourtant, chacune avait noté une AMÉLIORATION NOTABLE de la relation ou, tout au moins, une amélioration de leur état émotif face à leur enfant.

Pourquoi n’ont-ils pas persévéré?
Pas le temps me disent plusieurs…

Tellement de parents se plaignent de la relation médiocre qu’ils ont avec leurs enfants, mais ne sont pas prêts à mettre les efforts nécessaires afin de l’améliorer. Et je constate que plus la relation est difficile, moins les parents ont envie de faire l’effort de renverser la vapeur. L’idée ici n’est pas de juger qui que ce soit, car, même moi j’ai du mal à le faire tous les jours ( en fait… j’oublie ou je rapporte à plus tard puis l’heure du coucher arrive et je ne l’ai pas fait…). Mais je pense qu’il faut se remettre en question, se rappeler que c’est NOUS la locomotive du train des relations familiales, le leader de notre famille. Et il faut se botter les fesses pour faire ce qu’il se doit pour alimenter le positif dans notre famille, arroser les fleurs plutôt que les mauvaises herbes.

Je me demande… et vous? Êtes-vous prêts à mettre l’effort qu’il faut?

Si oui, essayez l’exercice avec vos enfants et partagez vos commentaires, vos impressions et vos remarques dans notre groupe Facebook Héros de nos enfants!

Prochaine étape?

Si vous désirez aller plus loin dans votre démarche afin d’améliorer la relation avec vos enfants, nous vous offrons une multitude de formations pour tous les budgets. Je vous invite à visiter notre site de formations en ligne de l’Institut de coaching familial au http://institutcoachingfamilial.com/ pour plus de détails.

À propos de Nancy Doyon

NANCY DOYON est éducatrice spécialisée et coach familial. Auteur du best-seller « Parent gros bon sens », elle est également présidente-fondatrice de l’entreprise SOS NANCY, qui offre des services de coaching familial dans la région de Québec. Formatrice et conférencière depuis plusieurs années, elle est aussi très active dans les médias à titre de chroniqueuse famille. Pionnière dans son domaine, elle a développé l’approche responsabilisante et fondé la toute première école de coaching familial au Québec à travers laquelle elle offre de la formation en coaching familial et du soutien clinique aux intervenants qui rêvent de devenir eux aussi des « Super Nanny. »