Code d’éthique en coaching familial

shutterstock_168157592

Puisque les services en coaching familial sont soumis aux mêmes règles éthiques et déontologiques que tous services thérapeutiques professionnels, le coach familial s’engage à respecter les règles de conduite suivantes ainsi que toutes les règles relatives à son ordre professionnel (s’il y a lieu).

En tant qu’intervenant et  coach familial:

Conduite professionnelle générale

  1. Je me conduirai de manière à présenter une image positive de la profession de coach et je m’abstiendrai de comportements ou de déclarations qui portent atteinte à la compréhension ou à l’acceptation par le public du coaching familial en tant que profession.
  2. Je ne ferai pas volontairement de déclarations publiques qui soient fausses ou trompeuses, ni de fausses promesses dans quelque document que ce soit se rapportant à la profession de coach familial. 
  3. Je respecterai les diverses approches de coaching. Je traiterai avec respect les travaux et les contributions de tiers et ne les présenterai pas comme miens et je respecterai les règles relatives aux droits d’auteur. 
  4. En tout temps je ferai preuve de professionnalisme en utilisant une attitude emphatique, respectueuse et courtoise, en utilisant un langage professionnel, en respectant le rythme du client ainsi que ses valeurs.
  5. En aucun temps je ne ferai d’évaluation, de diagnostics ou d’hypothèse diagnostique et je réfèrerai les clients aux ressources compétentes et légalement autorisées à effectuer les évaluations en ce sens.  
  6. Je n’interviendrai que dans mes champs d’expertise et réfèrerai toute personne ou toute situation qui dépasse mes compétences à un intervenant spécialisé. Je ne prétendrai pas être un psychothérapeute et ne ferai aucune intervention qui relève du champ de la psychothérapie. 
  7. Je ne prétendrai pas pouvoir guérir ou traiter des problématiques et troubles psychologiques ou neurologiques tels le TDA/H, l’anxiété, les troubles de l’attachement, le TSA, la dépression, le burnout, etc.
  8. En toutes circonstances, je chercherai à reconnaître les blessures ou valeurs personnelles qui pourraient influencer, entrer en conflit ou interférer avec la performance de mon coaching ou mes relations professionnelles. Quand les faits ou les circonstances l’imposent, je chercherai rapidement un autre intervenant afin d’assurer la poursuite du suivi du client et je déterminerai l’action à suivre, y compris si cela est approprié de suspendre ou de terminer mes relations de coaching.
  9. Avec précision, je créerai, entretiendrai, archiverai et détruirai toute trace du travail effectué en rapport avec la pratique du coaching d’une façon qui assure la confidentialité et satisfait toutes les lois en vigueur. Le dossier du client sera conservé de façon à en assurer la confidentialité et sera détruit cinq ans après la fermeture du dossier.

Conduite professionnelle à l’égard des clients

  1. Je me tiendrai responsable de déterminer les limites claires, pertinentes et culturellement adaptées qui gouvernent quelque contact physique que je puisse avoir avec mes clients.
  2. Je n’engagerai de relation sexuelle ou amoureuse avec aucun de mes clients.
  3. Je construirai des accords clairs avec mes clients et j’honorerai tous les accords pris dans le contexte de relations professionnelles de coaching. Tout en créant un lien thérapeutique fort, je saurai garder une saine distance professionnelle.
  4. Je m’assurerai que, au cours de la première séance, ou préalablement, mon client comprend la nature du coaching familial, le cadre de la confidentialité, les accords financiers et les autres termes du contrat.
  5. J’identifierai avec précision mes qualifications, mon savoir-faire et mon expérience d’intervenant et de coach.
  6. Je respecterai le droit du client de terminer le coaching en quelque point du processus. Je serai attentif aux signes que le client ne tire plus parti de notre relation de coaching.
  7. Si je crois que le client serait mieux accompagné par un autre coach, ou par une autre ressource, j’encouragerai le client à entreprendre ce changement. Je suggèrerai que mes clients recherchent les services d’autres professionnels lorsque cela apparaît pertinent ou nécessaire.
  8. Je prendrai toutes les mesures utiles pour informer les autorités compétentes dans le cas où mon client déclarerait une intention de mettre en danger lui-même ou des tiers ou de commettre un acte illégal.
  9. Je signalerai à la protection de la jeunesse toute situation susceptible de compromettre la sécurité et le développement de l’enfant. 

Confidentialité

  1. Je respecterai la confidentialité des propos de mon client, sauf autorisation expresse de sa part ou exigence contraire de la loi.
  2. J’informerai les parents du droit à la confidentialité de tout enfant de plus de 14 ans.

Conflits d’intérêts

  1. Je n’exploiterai pas en connaissance de cause quelque aspect de la relation coach-client à mon profit ou à mon avantage personnel, professionnel ou financier. Je ne ferai aucune vente de produits ou services lors des rencontres de coaching familial.
  2. J’obtiendrai l’accord de mes clients avant de mentionner leur identité ou toute information permettant de les identifier.
  3. J’obtiendrai l’accord de mon client avant de le citer dans un document ou sur mon site Internet (si je veux écrire un témoignage par exemple ou utiliser sa situation dans un texte ou un ouvrage)
  4. J’obtiendrai l’accord du bénéficiaire du coaching avant de dévoiler quelque information le concernant à quiconque rémunère ma prestation.
  5. Je veillerai à éviter tout conflit entre mes intérêts et ceux de mes clients.
  6. Pour tout conflit d’intérêt, en cours ou potentiel, j’exposerai ouvertement la situation et délibèrerai pleinement avec mon client comment en traiter de quelque façon qui le serve le mieux.
  7. Je tiendrai mon client informé des rémunérations que je pourrais recevoir de tiers pour des recommandations ou conseils le concernant.
  8. Je pratiquerai l’échange de prestations contre des services, des biens ou toute autre rémunération non financière seulement lorsque cela n’affecte pas la relation de coaching.

En tant que coach familial, je m’engage à honorer mes obligations déontologiques à l’égard de mes clients, de mes collègues et du public en général. Je m’engage à respecter le code déontologique de l’école de coaching familial à traiter les personnes avec respect comme des êtres humains indépendants et égaux, et à revendiquer ces engagements auprès de ceux que j’accompagne.