La méthode 1-2-3 version SOS Nancy

shutterstock_321519884Votre enfant a pris la vilaine habitude de vous faire répéter vos consignes plusieurs fois? Possible que ce soit une façon inconsciente d’attirer votre attention. Aussi, puisque que vous répétez chaque jour un nombre variable de fois avant de hausser le ton et de vous mettre en colère, il est aussi fort possible qu’il ne sache simplement pas quelle est sa «marge de manoeuvre. » Voici donc une façon toute simple d’obtenir rapidement davantage de collaboration et d’être plus prévisibles et rassurants pour vos cocos. 

 

ÉTAPE 1: Donnez une consigne courte et claire sur un ton chaleureux, dynamique et agréable. Laissez ensuite quelques secondes ou quelques minutes à l’enfant pour s’exécuter.  

«  J’aimerais que tu ramasses tes jouets avant le repas, SVP mon coco. »

« Justin, pourrais-tu baisser le volume de la télé SVP, c’est un peu trop fort. » 

« Allez ma belle Clara d’amour! C’est l’heure de venir t’habiller pour partir! » 

 

ÉTAPE 2: Soyez plus ferme et clair

Si l’enfant ne collabore pas ou s’il fait de la « surdité sélective », approchez-vous de lui ou demandez-lui de venir vous voir. Répétez shutterstock_76867273votre consigne plus fermement et assurez-vous qu’il a bien compris. Vous pouvez lui annoncer la conséquence qui s’en vient ou lui donner un choix clair. Votre attitude doit être plus froide, plus ferme et déterminée sans toutefois être teintée de colère ou d’agressivité. Évitez les longs discours; plus la consigne est courte, plus vous aurez d’impact. 

« Samuel, tu ramasses tout de suite, allez viens je vais t’aider. » 

«Tu baisses le volume de la télé à 10 ou bien je vais devoir la fermer mon grand. Compris? » 

« Clara, dépose ton jeu et viens t’habiller tout de suite. » 

Restez sur place pour vous assurer que l’enfant s’exécute.  À ce stade, vous pouvez faire un décompte: « 5-4-3-2-1 »

 

ÉTAPE 3: Agissez

Laissez encore un délai d’une à 2 minutes puis agissez en donnant très peu d’attention. Appliquez une conséquence logique ou encore poser une action afin de mettre fin à la situation. Par exemple: 

    • Prendre Samuel par la main et l’amener jusqu’à ses jouets et lui en tendre un. 
    • Fermer la télé et ne pas permettre que l’enfant la rallume pendant quelques heures.
    • Enlever à Clara le jeu qu’elle a dans les mains et la prendre par la main pour l’escorter jusqu’à la porte. 

Si l’enfant s’oppose toujours ou fait une crise, il vous faudra peut-être appliquer un retrait le temps qu’il se calme et accepte de collaborer (voir l’article sur le retrait).

À éviter:

Les ordres données sur un ton bourru: « T’es sourd ou quoi? Baisse le volume j’ai dit! »

Les consignes vagues et imprécises: « Tu ne crois pas qu’il faudrait ranger un peu… »

Les plaintes: « J’en ai marre que les jouets traînent partout… »

Les attaques: « Que tu es lente, une vraie tortue! Tu ne peux pas te dépêcher un peu! »

Le sarcasme: « Ha! Tant pis pour toi! Tu n’avais qu’à obéir! »

Voir la vidéo: 

Bien entendu, il n’y a AUCUNE stratégie d’intervention magique qui fonctionne à tout coup. De plus, il importe de varier vos interventions. La méthode 1-2-3 est une bonne méthode mais peut ne pas convenir à certains enfants ou à votre style éducatif. Ça tombe bien, il existe des tonnes de bonnes façons de faire. Finalement, certaines situations, comme les gestes de violence et les insultes, demandent une intervention ferme et immédiate, sans avertissement préalable. Vous connaissez ma devise: « ÇA DÉPEND! »
À vous de faire aller votre « GROS BON SENS » et d’adapter ces stratégies à la situation et à l’enfant.

Nous offrons plusieurs outils afin de vous aider dans la gestion de la discipline et du quotidien avec vos enfants. 

Textes complémentaires: 

Cessez de répéter, ils ne sont pas sourds

Conséquences ou punitions

Oui ou non au retrait comme méthode éducative? 

 

Livres

ParentGBS-2016_L

Capture d’écran 2018-09-06 à 14.54.41

 

 

 

 

 

 

 

 

Formations web: 

Vous cherchez des moyens simples et efficaces de sortir de la spirale négative des menaces et des punitions? La formation web suivante pourrait bien changer votre vie de famille pour toujours.

Au-delà des mesures punitives, comment susciter la collaboration des enfants par une approche bienveillante et respectueuse ?

La discipline

Nos autres formations web:

Formations web-5

 

Coaching familial: 

Un intervenant de notre équipe peut se déplacer à votre domicile afin de vous aider dans la mise en place et l’application d’un plan d’action familial. Nous offrons également du coaching professionnel pour les écoles, les garderies et milieux familiaux.

DSC_6641 copie

 

Notre chaine youtube:

Plus de 50 capsules gratuites avec des trucs et stratégies d’intervention

Capture d’écran 2019-01-04 à 11.41.12

À propos de Nancy Doyon

NANCY DOYON est éducatrice spécialisée et coach familial. Auteur du best-seller « Parent gros bon sens », elle est également présidente-fondatrice de l’entreprise SOS NANCY, qui offre des services de coaching familial dans la région de Québec. Formatrice et conférencière depuis plusieurs années, elle est aussi très active dans les médias à titre de chroniqueuse famille. Pionnière dans son domaine, elle a développé l’approche responsabilisante et fondé la toute première école de coaching familial au Québec à travers laquelle elle offre de la formation en coaching familial et du soutien clinique aux intervenants qui rêvent de devenir eux aussi des « Super Nanny. »