Le canal communication : Comment privilégier une communication saine avec son adolescent.

shutterstock_475911376

AHHH l’adolescence! Avez-vous l’impression que depuis quelque temps votre enfant s’éloigne? Qu’il a moins envie de passer des moments en famille? Vous réalisez que le temps des « barbies » est révolu et qu’il a fait place aux petits amis? Vous avez l’impression qu’il semble se chercher un nouveau style et qu’il négocie sa liberté? Bref, avez-vous l’impression que votre enfant est maintenant rendu un adolescent? Ce passage vers l’adolescence est effectivement synonyme de plusieurs changements. Essayez de vous rappeler de votre adolescence (n’oubliez pas  de revenir à ce texte). Premier constat : ces changements, qui peuvent créer un petit pincement au cœur des parents,  sont normaux et sains. Sachez que l’adolescent est une petite bibitte qui développe son identité personnelle. Pour ce faire, il doit faire des essais, des erreurs, des découvertes en s’éloignant un peu de ses parents pour apprendre qui il est vraiment, qu’est-ce qui lui appartient, qu’est-ce qu’il aime et comment il veut se démarquer. Cette période arrive un jour, sans avertissement, car tous les enfants sont différents et chaque ado se développe à sa manière. L’adolescent fait parfois vivre une montagne russe d’émotions à ses parents, en recherchant sa liberté, en remettant en question l’autorité et en ayant de nouvelles fréquentations.  Pour toutes ces raisons, je pense qu’il est essentiel de préserver votre lien avec votre adolescent.

Ce texte se veut un plaidoyer pour vous convaincre, chers parents, de créer un canal communication dans vos familles. Qu’est-ce qu’un canal communication? Il s’agit d’un endroit, d’un espace, d’un contexte pour que vous puissiez communiquer avec vos adolescents. Pourquoi est-ce si important? Eh bien, votre enfant vivra assurément de drôles d’aventures en faisant de nouvelles expériences et, par conséquent, assurément des erreurs. Si le canal communication n’est pas présent, ce dernier vivra seul ses expériences, sans l’appui ni les conseils de ses parents. Vous savez, l’adolescent qui veut s’affirmer en tant qu’adulte ne viendra pas spontanément voir son père ou sa mère lorsqu’il aura besoin d’aide. Est-ce que nous voulons laisser notre enfant seul avec ces choses? Je ne pense pas! Le canal communication créera un contexte favorable à la discussion tout en permettant de partager du temps de qualité avec votre ado.

Je vous entends chers lecteurs, canal communication, c’est bien beau, mais comment faire? Eh bien, voici quelques pistes pour vous aider à mettre en place ce canal avec vos adolescents. Tout d’abord, négociez les demandes de liberté (qui sont normales) en exprimant rapidement vos zones non négociables et faites un contrat avec les engagements de chacun. Vous pouvez prévoir des conséquences si un engagement n’est pas respecté. Il est important de ne pas tout décider d’avance. Imaginez une rencontre de négociation avec votre patron où les clauses ont toutes été déterminées avant votre arrivée. Vous seriez assurément déçus et fâchés. C’est la même chose pour vos ados. Vous devez laisser une place à la discussion en ayant des zones négociables.  Si le jeune ne respecte pas sa partie du contrat, laissez-le vivre sa conséquence sans faire la morale. Dites-lui qu’il aura l’occasion de se reprendre à un autre moment et qu’il a du pouvoir sur ses prochaines décisions. Le canal communication sera ainsi préservé.

Ensuite, je vous conseille de réserver un temps parents-ados chaque semaine (prévoir dans le contrat présenté plus tôt). Ce moment est prévu pour passer un temps de qualité. Il serait donc intéressant de faire une activité que vous aimez faire ensemble. Vous pourriez par exemple jouer à un jeu de société, écouter le match de hockey, etc. Bref, n’importe quelle activité que vous aimez! Attention, ce moment est réservé pour du temps de qualité afin de préserver votre lien avec votre ado. Vous ne devez donc pas profiter de l’occasion pour revenir sur des évènements, faire l’enquêteur ou faire la morale. De plus, cette période ne devrait pas être conditionnelle aux bons comportements de l’adolescent. Les conséquences devraient être vécues à d’autres moments. Bien entendu, c’est un bon moment pour répondre aux questions de votre fils ou votre fille, si l’occasion s’y prête.   Il se peut que ce temps de qualité lui donne le goût de se confier.

Finalement, je vous propose de réserver un temps discussion par semaine (à prévoir également dans le contrat). Choisissez le moment propice. Il est préférable que cette discussion se fasse de manière informelle et décontractée, puisque l’adolescent doit être disponible pour échanger avec vous. D’ailleurs, en tant que modèle, c’est important que vous soyez calme pour cette discussion. C’est une belle occasion pour montrer à votre enfant qu’il est possible de discuter de sujets sérieux en étant détendu et zen. Par exemple, vous pourriez profiter de vos balades en voiture entre deux activités pour faire un brin de « jasette ».   Ce moment est prévu pour poser des questions à votre ado, répondre à ses questions et échanger  sur des choses importantes pour vous. Si votre enfant n’a pas respecté le contrat, c’est le moment pour lui rappeler ses engagements, sans être moralisateur. Par contre, vous pouvez faire de l’éducation en mentionnant les avantages et les inconvénients de ses choix ainsi que vos attentes. Prenez le temps d’écouter votre enfant pour qu’il se sente entendu. Vous devez par la suite laisser votre jeune faire ses expériences et constater l’impact de ses choix. Il est important d’expliquer à votre enfant que ces moments de discussions sont importants. S’il les refuse, ne mettez pas de pression. Par contre, lorsqu’il aura une demande à vous faire (ça viendra), rappelez-lui que vous devez avoir votre discussion avant d’y répondre.

J’aimerais vous dire qu’il existe une formule, une prescription, une opération pour accompagner votre adolescent dans cette période cruciale dans le développement vers l’âge adulte, mais je vous raconterais des mensonges. Chaque personne est différente et doit se développer à sa manière. Rappelez- vous que votre adolescent a besoin d’aller explorer la vie, mais ce canal communication vous permettra de l’accompagner dans cette belle aventure.

 

Pierre-Luc Hardy

Coach familial SOS Nancy